TAGHI AKHBARI

« Je viens d’un monde improvisé et oral... toute une tradition musicale où le répertoire se transmet de cœur à cœur ».
Formé à Téhéran, puis à Paris auprès de grands maîtres persans, il décide de s’installer à Tours, plus ancienne cité chrétienne de France. Là, il élargit son horizon sonore, d’abord en s’initiant à la technique vocale lyrique, puis en approfondissant le répertoire médiéval auprès de Jean-Paul Rigaud. Ce dernier l’embarque dans un travail au cœur de l’interprétation du chant grégorien. Les similitudes avec le chant persan sont frappantes.

Depuis 2007, Taghi Akhbari collabore régulièrement avec des formations de musique ancienne, dont l’Ensemble Beatus et l’Ensemble Doulce Mémoire. Il fonde parallèlement un ensemble de musique traditionnelle persane. Depuis deux ans, Francis Biggi, responsable du Département de Musique ancienne à la HEM-Genève l’invite à partager son expérience avec les jeunes musiciens et à se produire jusqu’au Japon. De cette maîtrise des techniques musicales forgée dans cette confluence savante et spirituelle jaillit chez le chanteur l’idée d’une quête passionnée des points de convergence.

Voir tous les ENSEIGNANTS DE CHANT

STAGE DE CHANTSEMINAIRESATELIER
Chanter la beauté du monde / Anne Moradpour / tél. + 41 21 828 26 54 / info@chanterlabeautedumonde.org